Comment réussir son télétravail

 

J’ai la chance, et je dis bien la chance, de pouvoir faire du télétravail. Certains diront que c’est tout à fait normal dans notre métier. Mais la réalité est tout autre. En France, même si cela commence un peu à venir, pas mal de sociétés ont encore du mal à faire confiance à leurs employés. Pour beaucoup, le télétravail est synonyme de glande devant un bon film avec un p’tit café et un donut pendant que les collègues bossent comme des oufs.

Mais nous allons essayer de décortiquer cela ensemble et voir si t’es fait pour ça et comment bien y arriver.

Je te préviens tout de suite : je ne suis pas un expert du télétravail. Mais je vais te parler de mon expérience personnelle et comment moi, simple mortel, je vois les choses. Pour te donner un ordre d’idée, dans mon ancienne boite, j’ai bossé en télétravail presque 1 an et demi. Au début 1 jour comme ça, puis la société allait mal (rien à voir avec le télétravail hein) et je suis passé à 3 jours puis full télétravail. Maintenant dans l’agence actuelle, je suis à 2 jours fixes par semaine. Et je crois bien que ça fait plus d’un an et demi maintenant. Donc voilà je pense que je peux t’en parler un peu !

 

Pourquoi faire du télétravail ?

 

La question parait toute conne, pourtant, il est important de se la poser. Faire du télétravail, juste pour dire qu’on en fait ou pour être libre d’aller acheter son pain au chocolat le matin n’est pas la bonne solution. Tu dois te demander si vraiment cela est nécessaire pour toi. Prenons mon exemple. J’ai 42 ans depuis hier (oui en théorie je vais poster cet article le lundi 14 octobre, contactez-moi en PV pour m’envoyer des cadeaux ou de l’argent ce sera avec plaisir :P). J’ai pas mal bougé dans mon précédent métier, j’étais toujours sur la route. Souvent levé à 5h du matin et rentré à 20h. Aujourd’hui, j’ai 2 enfants qui grandissent bien trop vite. Le matin entre le train et la voiture et le trajet à pied je mets 1h30 minimum. Et ça, c’est juste le matin donc je fais la même chose le soir. Et souvent bien plus à cause de la circulation ou les trains en retard (merci la SNCF, big love for ever)

 

 

Le télétravail est vraiment une qualité de vie non négligeable ( en plus de mon rendement, mais je parlerais de cela plus tard). Mais voilà l’agence web dans laquelle je travaille me fait confiance et la confiance n’est pas unilatérale. Et je peux t’assurer que quelqu’un qui triche, ça se voit très vite. Surtout dans les agences web où le travail est souvent en flux tendu. Et je suis très a cheval sur la confiance. Tricher ne t’amènera que des problèmes dans ta vie pro (c’est mon côté papa ça désolé).

 

Suis-je fait pour le télétravail ?

 

Là aussi la question est importante. Pose-toi la question de savoir si tu peux rester chez toi sans avoir envie de regarder les infos sur ton équipe de foot favorite toutes les 10 minutes. Je connais quelqu’un qui bosse dans le web qui m’a dit mot pour mot : « Franchement moi je ne pourrais pas faire du télétravail, j’aurais toujours envie de regarder Netflix ». Je trouve ça honnête et clair. Il est important d’être honnête avec soi même. Tu n’y gagneras rien en faisant croire que tu vas y arriver, mais rien ne t’empêche d’essayer (même si tu sais déjà que tu vas dégainer ton compte Netflix au bout d’une heure). Et comme je te l’ai dit plus haut, si tu triches, cela se verra. Et c’est entre toi et ta conscience que ça se joue.

Demande-toi aussi si l’interaction avec tes collègues est importante pour toi ou si tu préfères te couper une jambe plutôt que de parler à des gens. Entre nous l’ami(e), si tu penses à la seconde option, va vite consulter quand même. Si si, vite vas-y, tu te rendras service. Dis toi que le télétravail peut être synonyme d’isolement. Mais ça aussi, nous en parlerons plus tard. Mais pose-toi la question, c’est important.

 

OK, mais comment y arriver ?

 

Tu as vu que le télétravail est bien pour toi et que tu penses pouvoir réussir. OK c’est top. Après pour y arriver, moi je vais te donner ma façon de procéder. Ce ne sera peut-être pas la façon la plus optimale et possible même que cela ne soit pas bon pour toi. Mais comme je t’ai dit plus haut, je vais te parler de ma façon de faire. N’hésite pas à commenter, je suis preneur et intéressé, comment tu travailles chez toi si tu fais déjà du télétravail !

Déjà il faut définir ton environnement de travail. Ce que j’avais fait au début, c’était de voir où et comment j’allais m’y prendre. Depuis le début, je suis sur mon ordinateur perso fixe. La configuration de notre appartement est telle que le seul endroit que j’ai pour travailler est le salon. Dans ce cas, le facteur le plus important est de placer tes jours de télétravail quand t’es tranquille sans personne. Dans un peu plus d’un an avec ma femme, on aura fini de faire construire notre maison et j’ai prévu un bureau. D’ici là j’aurais aussi probablement un ordi portable du boulot. Tout sera plus simple. Ma femme pourra être là le jour de mon télétravail, je ne serais pas dérangé et toujours concentré.

 

 

Une fois le lieu défini, parlons du matériel. Dans le web, le double écran c’est quand même le tarif minimum. Ça reste mon avis, mais bon, des fois, je me dis qu’un 3ème écran ne serait pas du luxe. Alors un seul écran, ça me ferait un peu chier quand même.

Si comme moi tu bosses sur ton ordinateur fixe perso, soit tu te fais une session personnelle, soit comme moi tu bosses sur un second bureau virtuel. Et si comme moi, tu bosses sur Windows (ne me jetez pas la pierre, si j’étais seul j’aurais remis ma Debian), mets dans Système / multitâche le select appelé « Dans la barre des tâches, afficher les fenêtres ouvertes sur » sur l’option « Le bureau que j’utilise uniquement« . C’est tout bête, mais si tu ouvres une fenêtre sur ton bureau « perso » l’icône n’apparaîtra pas dans la barre des tâches de ton bureau « pro ». Tu pourrais très bien caché ta barre de menu, mais par expérience, on est de grands enfants : Plus tu caches et interdits, plus tu vas être tenté de regarder et toucher !!

Dernière configuration que je te conseille sur ton Windows : clique droit sur ton icône de notifications tout en bas à droite et mets l’assistance de concentration sur Priorité uniquement. Tu peux recevoir des mails, etc., tu n’auras plus de notification. Personnellement, même au bureau j’ai désactivé les notifications.

Voilà avec ça je pense que t’es paré. Après il te reste plus qu’à installer ton environnement. Je te conseille d’être à l’identique avec ton ordi du bureau, que ce soit en termes de logiciels ou d’environnement serveur si tu utilises un serveur local.

 

Bienfaits et mise en garde

 

 

Alors on a parlé un peu des deux, mais il est important de développer tout ça. Les bienfaits ne sont plus à prouver. Tu te lèves plus tard, tu n’as plus le souci et la fatigue du trajet. Tu n’es pas stressé sur le timing pour aller prendre ton train (s’il est là….. houuuu que je suis méchant…). Tu n’es pas guindé dans un costume si tu as l’habitude de t’habiller en pingouin pour aller bosser (désolé pour toi si tu mets un costard pour aller faire bosser). Le midi tu manges dans ton environnement personnel et le soir tu fermes tout et tu peux retrouver ta famille 10 secondes plus tard. Et là franchement ça n’a pas de prix.

Par exemple moi les vendredis je finis à 17h. Je fais mon télétravail et à 17h je coupe. Je suis déjà à la maison. 10 min plus tard, je peux filer avec ma famille faire les courses si besoin et ne pas rentrer trop tard. La semaine ? 18h je coupe et 5 min après je peux aller faire faire les devoirs à mes enfants et plus laisser ma femme seule devant tout ça ou faire la vaisselle ou /et le repas.

Autre bienfait, mais là c’est personnel, je suis bien plus performant quand je suis en télétravail. Mon rendement est meilleur. Un problème de code ou je buterais au bureau, bizarrement je trouve plus vite chez moi. Au bureau, il faut se dire que le moindre mouvement autour de toi attire ton attention. Ce n’est rien comme ça, mais ça suffit pour te déconcentrer. Et plusieurs fois dans la journée ça peut être perturbant.

Il y a aussi ton DT qui tente de te percer le crane avec son Nerf à distance pendant que toi tu voudrais éclater les petites pattes arrières à ton maudit code qui ne veut pas marcher (si tu lis cet article cher DT, je suis un homme mort, je sais). Tu as aussi le/la collègue qui se lève et vient te voir pour te demander un truc. Le/la chef de projet qui a besoin de toi pour un chiffrage (chiffrage qui peut attendre probablement, mais toujours plus simple de t’en parler de vive voix). Mais tu galères pour te remettre dans ton code ensuite.

Mais chez toi, on t’envoie un mail tout simplement. Et toi tu t’organises. Tu te dis que la première demi-heure tu traites tes mails, ensuite tu bosses sur tes projets et vers 11h30 tu regardes et traites de nouveau tes mails. Ou plusieurs fois dans la matinée c’est toi qui vois suivant ta fonction dans la société et l’exigence demandée. Mais je ne jette pas la pierre à ces personnes, car je suis sûr que je fais la même chose avec eux. C’est humain, on a besoin d’interactions avec son entourage pro.

Dernier bienfait : le télétravail c’est quand même une sacrée économie !! Mon plein de voiture me tient presque le mois (je dis presque, faut pas abuser quand même). Et au-delà de l’économie de carburant, tu abîmes moins ta voiture, etc. Bref on n’y pense pas à ça, mais c’est important.

 

Mais, il y a toujours un, mais, il y a aussi des inconvénients.

 

 

Si tu n’as pas de bureau pour toi et que tes enfants et/ou ta femme ont du mal à comprendre que le télétravail c’est comme si tu n’étais pas là, bosser va vite devenir un enfer pour toi. Moi je n’ai pas ce problème, mais honnêtement, si c’était le cas, j’aurais tout de suite arrêté. C’est un coup à ne pas tenir des objectifs et perdre la confiance de ton boss.

Autre souci, et pas des moindres, l’isolement. Si tu es juste à 1 ou 2 jours de télétravail, c’est largement jouable. Mais plus, cela peut vite devenir compliqué. Il y a quelque temps, pour des soucis de santé, la médecine du travail avait demandé que je passe à 3 jours de télétravail. Mais je me suis rendu compte que c’était trop. Alors oui j’ai déjà fait du full télétravail comme je l’ai précisé plus haut. Mais la situation était différente. On était 3 employés, 3 en télétravail. La société allait malheureusement mal et il fallait qu’on bosse de chez nous. Mais l’agence web actuelle est pérenne. Tout le monde bosse bien, les boss s’investissent vraiment, du coup il n’y a pas lieu de faire plus de télétravail que ça pour moi. Et dès que j’ai pu, je suis repassé à 2 jours comme convenu initialement. J’ai vite senti la limite. Je commençais à me rendre compte que je loupais tout. Ça n’a pas duré longtemps, mais j’ai perdu quelques affinités avec quelques personnes. Ne néglige JAMAIS le côté humain. Ça fait cliché de dire ça, mais bosser dans une agence web, c’est aussi une aventure humaine. Tu réussis, tu galères, mais tu le fais en équipe. Si tu t’isoles trop, tu perds tout ça.

Un autre point : le télétravail ce n’est pas la fête à neuneu. T’es peut-être chez toi, mais tu travailles. Donc il faut bien comprendre (et faire comprendre à ton/ta conjoint(e) si il/elle est présent(e)) que c’est comme si tu n’étais pas là. T’es pas là pour faire une lessive, la vaisselle ou pour jouer à la XBox à la moindre pause. Non au bureau tu ne fais pas tout ça. Personnellement je me mets dans cette situation : jour de télétravail, à partir de 8h30 je me comporte comme au bureau jusqu’à 18h. Avant ou après tu fais ce que tu veux. Le midi je mange et je fais ce que je fais au bureau en règle général.

Dernier point important, si t’es assidue dans ton travail au point de faire du zèle, le risque que tu peux avoir c’est d’avoir la sensation de ne jamais t’arrêter de bosser.Si tu fais du zèle au bureau, tu le fais dans un autre lieu que chez toi. Tu sors du bureau et tu as ta coupure. Mais chez toi, tu n’as pas cette coupure. Et c’est encore plus vrai si tu n’as pas actuellement de pièce dédiée chez toi pour le télétravail. Le zèle c’est bien, mais attention : ne va pas trop loin. Il ne faut pas qu’être chez toi devienne une tannée.

 

Voilà, je pense qu’on a fait le tour. J’ai probablement oublié certains aspects du télétravail. N’hésites pas à me dire en commentaire, je te répondrais avec plaisir. En tout cas, j’espère t’avoir un peu éclairé sur le télétravail en te parlant de mon vécu. Et si tu ne sais pas quoi faire maintenant, je t’invite à lire mon dernier article sur Git rebase, tu vas voir c’est instructif et ça va changer ta vie :)

 

Longue vie et prospérité

 

Commentaire(s) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.